Théorie

Abram David, Comment la terre s’est tue. Pour une écologie des sens, trad. D. Demorcy et I. Stengers, La Découverte, 2013.

Alizart Mark, Chiens, PUF, « Perspectives critiques », 2018.

Appadurai  Arjun, Après la colonisation. Les conséquences culturelles de la globalisation, Payot, 2005.

Appadurai  Arjun, Géographie de la colère. La violence à l’âge de la globalisation, Payot, 2009.

Augé Marc, Non-lieux. Introduction à une anthropologie de la surmodernité, Paris, Seuil, 1992.

Bachelard Gaston, La Poétique de l’espace (1958), Paris, PUF.

Bateson Gregory, Vers une écologie de l’esprit 1 et 2, trad. de F. Drosso, L. Lot et E. Simion, Points.

Bazin Jean, Des clous dans la Joconde. L’anthropologie autrement, Anacharsis, 2008.

Berque Augustin, Ecoumène. Introduction à l’étude des milieux humains (1987), Belin poche, 2016.

Bihouix Philippe, L’Age des Low Tech. Vers une civilisation techniquement soutenable. Seuil, « Anthropocène », 2014.

Bimbenet Etienne, L’animal que je ne suis plus, Folio « Essais », 2011.

Bimbenet Etienne, Le complexe des trois singes. Essai sur l’animalité humaine, Seuil, 2017.

Bonnet Gilles, Pour une poétique numérique. Littérature et internet. Hermann, 2017.

Brynjolfsson Erik et McAfee Andrew, Des Machines, des plateformes et des foules (Machine, Platform, Crowd, 2017), trad. de Christophe Jaquet, éd. Odile Jacob, 2018.

Burgat Florence, L’Humanité carnivore, Seuil, 2017.

Carson Rachel, Printemps silencieux (Silent Spring, Boston, Houghton Mifflin, 1962), Wildproject Editions, 2014.

Castaneda Carlos, Le Don de l’Aigle (The Eagle’s Gift), trad. de G. Casaril, Folio Essais, 1997.

Coccia Emanuele, La Vie des plantes, Bibliothèque Rivages, 2016. Sur Diacritik, un entretien d’Emanuele Coccia avec Johan Faerber, « Les plantes montrent que vivre ensemble n’est pas une affaire de communauté ni de politique » (mai 2017).

Deleuze Gilles, A comme animal (Abécédaire film, Gilles Deleuze et Claire Parnet, 1989).

Deleuze Gilles et Guattari Félix, Mille plateaux, Minuit, 1981.

Derrida Jacques, L’animal que donc je suis, Galilée, 2006.

Descola Philippe, Par-delà nature et culture, Folio, Essais, 2005.

Descola Philippe, La Composition des mondes (2014), Champs Essais.

Diamond Jared, De l’inégalité parmi les sociétés : Essai sur l’homme et l’environnement, (Guns, Germs, and Steel: The Fates of Human Societies, 1997), trad. P.-E Dauzat, Folio, 2007.

Diamond Jared, Effondrement : comment les sociétés décident de leur disparition ou de leur survie (Collapse: How Societies Choose to Fail or Succeed, 2005), trad. J.-L. Fidel et A. Botz, Folio, 2009.

Diamond Jared, Le troisième chimpanzé : Essai sur l’évolution et l’avenir de l’animal humain (The Rise and Fall of the Third Chimpanzee: How Our Animal Heritage Affects the Way We Live, 1991), trad. M. Blanc, Folio, 2011.

Diamond Jared, Le monde jusqu’à hier : ce que nous apprennent les sociétés traditionnelles (The World until Yesterday : What Can We Learn from Traditional Societies?, 2012), trad. J ;-F Sené, Folio, 2015.

Douglas Mary, De la souillure. Essai sur les notions de pollution et de tabou (1967), traduction par Anne Guérin, La Découverte, 2001.

L’Emergence des cosmopolitiques, Blanc Nathalie et Lolive Jacques (dir), La Découverte, 2007.

Ferry Luc, Le nouvel ordre écologique. L’arbre, l’animal et l’homme (1992), Le Livre de poche.

Goldsmith Kenneth, L’Ecriture sans écriture. Du langage à l’ère numérique (Uncreative Writing. Managing Language in the Digital Age, 2011), trad. de François Bon, Jean Boîte éditions, 2018.

Gortz André, Écologie et politique (1975), éd. augmentée Points, 1978, qui ajoute le texte « Écologie et Liberté » (1977).

Gortz André, Ecologica (2008), Galilée.

Gortz André, Le fil rouge de l’écologie. Entretiens inédits en français (2015), éd. de l’EHESS.

Guattari Félix, Chaosmose, Galilée, 1992.

Guattari Félix, Les trois écologies, Galilée, 1989.

Hache Emilie, Ce à quoi nous tenons : Propositions pour une écologie pratique, La Découverte, « Les Empêcheurs de tourner en rond », 2011.

Haraway Donna, Manifeste Cyborg et autres essais (Sciences – Fictions – Féminismes), anthologie établie par Laurence Allard, Delphine Dardey et Nathalie Magnan, Exils Essais, 2007.

Haraway Donna, Primate Visions : Gender, Race and Nature in the World of Modern Science, New York & London, Routledge, 1989.

Hösle Vittorio, Philosophie de la crise écologique (Philosophie der ökologischen Krise, 1991), trad. par Matthieu Dumont, Wildproject, 2009.

Jonas Hans, Le principe responsabilité : une éthique pour la civilisation technologique (Das Prinzip Verantwortung, 1979), Flammarion, « Champs », 1990.

Joset Paul Ernest, Les sociétés secrètes des hommes-léopards en Afrique noire, Payot, 1955.

Klein Naomi, No Logo (No Logo: Taking Aim at the Brand Bullies, 2000), trad. M. Saint-Germain, Actes Sud, « Babel », 2002.

Klein Naomi, La stratégie du choc : la montée d’un capitalisme du désastre (The Shock Doctrine: The Rise of Disaster Capitalism, 2007), trad. L. Saint-Martin et P. Gagné, Actes Sud, « Babel », 2013.

Klein Naomi, Tout peut changer : capitalisme & changement climatique (This Changes Everything: Capitalism vs. the Climate, 2014), trad. G. Boulanger et N. Calvé, Actes Sud « Babel », 2016.

Kohn Eduardo, Comment pensent les forêts : vers une anthropologie au-delà de l’humain, préface de Philippe Descola, trad. G. Delaplace, Zones sensibles éd., 2017.

Larrère Catherine, Les Philosophies de l’environnement, PUF, 1997.

Latour Bruno, Politiques de la nature. Comment faire entrer les sciences en démocratie, La Découverte, 1999.

Latour Bruno, Nous n’avons jamais été modernes, La Découverte, 2013.

Latour Bruno, Face à Gaïa. Huit conférences sur le nouveau régime climatique, La Découverte, « Les Empêcheurs de tourner en rond », 2O15.

Latour Bruno, Où atterrir ? Comment s’orienter en politique, La Découverte, 2017.

Lévi-Strauss Claude, Tristes tropiques (1955), Pocket.

Lévi-Strauss Claude, La Pensée sauvage (1962), Pocket.

Lovelock James, La terre est un être vivant : L’hypothèse Gaïa, Flammarion « Champs Sciences », 2010.

Lowenhaupt Tsing Anna, Le Champignon de la fin du monde. Sur la possibilité de vivre dans les ruines du capitalisme, La Découverte, « Les Empêcheurs de tourner en rond », 2O15.

Lussault Michel, Hyper-lieux. Les nouvelles géographies de la mondialisation, Seuil, 2017.

Martin Jean-Clet, Plurivers. Essai sur la fin du monde, Paris, PUF, « Travaux pratiques », 2010.

Méheust Bernard, La Politique de l’oxymore, La Découverte, 2009.

Reclus Élisée, Histoire d’un ruisseau (1869), Actes sud, 1995.

Reclus Élisée, Histoire d’une montagne (1880), Actes Sud, 2006.

Reclus Élisée, Écrits cartographiques, Genève, Éditions Héros-Limite, 2016.

Reclaim, recueil de textes écoféministes choisis et présentés par Émilie Hache, postface par Catherine Larrère, trad. Émilie Notéris, éd. Cambourakis, « Collection Sorcières », 2016.

Sarr Felwine, Habiter le monde. Essai de politique relationnelle, Mémoire d’encrier, 2017.

Serres Michel, Le Contrat naturel, Bourin, 1990.

Serres Michel, Éclaircissements. Entretiens avec Bruno Latour, Bourin, 1992.

Servigne Paolo, Stevens Raphaël, Comment tout peut s’effondrer. Petit manuel de collapsologie à l’usage des générations présentes, Seuil, « Anthropocène », 2015.

Sloterdijk Peter, Globes : Sphères II, Pluriel, 2011.

Sloterdijk Peter, Écumes : Sphères III, trad. Olivier Mannoni, Pluriel, 2013.

Stengers Isabelle, Le temps des catastrophes. Résister à la barbarie qui vient, La Découverte, 2009.

Stiglitz Joseph Eugene, La grande désillusion (Globalization and Its Discontents, 2002), Le Livre de Poche, 2003.

 

Uexküll Jakob von, Milieu animal et milieu humain, Rivages, 2010.

Vidalou Jean, Être Forêts. Habiter des territoires en lutte, Éditions Zone/La Découverte, 2017.

Viveiros de Castro Eduardo, Métaphysiques cannibales, PUF, 2009.

Wagner Roy, L’Invention de la culture (The Invention of Culture, 1975), trad. Philippe Blanchard, Zones sensibles éd., 2014.

Publicités